Lovers

Lovers

D’après une illustration de Rosalys.

Angela Rose était la Princesse du Royaume des Roses.

Timothy Heart était le Prince du Royaume des Cœurs.

Ces deux royaumes étaient voisins depuis des centaines d’années.

Lorsqu’Angela naquit, elle fut promise à Timothy qui vit le jour au même moment qu’elle. Les deux enfants grandirent dans leur royaume respectif.

Angela était une petite fille malicieuse, plutôt sauvage et casse-cou, alors que Timothy était un garçon sérieux, courtois et sage. Les deux enfants se rencontrèrent pour la première fois pour leur 10ème anniversaire…

La salle était décorée avec les symboles des deux royaumes : la rose et le cœur. Des guirlandes de roses multicolores pendaient un peu partout et les tables étaient toutes en forme de cœur.

Angela portait une robe rose à volants et des ballerines assorties. Sa mère avait insisté pour lui boucler les cheveux et lui accrocher des rubans multicolores. La petite fille se sentait mal à l’aise dans cette robe de « dame » et n’aimait pas du tout tous ces gens si sérieux qui la dévisageaient avec un regard niais. Elle aurait préféré jouer avec sa meilleure amie Leslie, sa dame de compagnie et son chaton Polo. Angela ne s’intéressait pas du tout à la fête : elle attendait juste ses cadeaux.

Le Prince Heart se présenta bientôt dans la grande salle du palais du Roi Rose. Le petit garçon ressemblait à un jeune homme avec son costume cravate. Angela le trouva ridicule, mais elle sourit lorsqu’elle vit qu’il portait de simples baskets blanches comme chaussures. Ce dépareillement l’amusa et elle se dit que peut-être, il pouvait être plaisant.

Le jeune Prince salua les parents d’Angela avant de s’approcher de la petite fille. Il lui fit une gracieuse révérence puis baisa sa main. Angela le regarda à peine et essuya sa main sur sa robe.

On apporta le repas. Des plats grandioses vinrent garnir les tables des invités.

Oubliant les manières, Angela fut la première à se servir. Le Prince Heart ouvrit de grands yeux, choqué. Mais la petite fille ne s’embêtait jamais du protocole :

« Ba quoi, lui dit-elle, j’ai faim moi. Et puis c’est mon anniversaire alors je fais ce que je veux. »

Sa mère lui frappa doucement la main qui tenait déjà la cuillère du plat :

« Mademoiselle Angela Rose, commença-t-elle en chuchotant, ce sont là de très mauvaises manières. Laissez le Prince Heart se servir en premier. Il est notre invité. »

La salle entière attendait de voir ce que la petite fille allait faire. Contre toute attente, elle laissa le Prince se servir en premier.

Tout se passa bien jusqu’au dessert. Mais lorsqu’Angela découvrit le gâteau, elle se leva brusquement :

« Un seul gâteau ?! s’exclama-t-elle, mais nous sommes DEUX à fêter notre anniversaire et j’exige que chacun ait son propre gâteau. »

Le rouge monta aux joues du Roi Rose qui se confondit en excuses auprès de la famille royale Heart. Mais eux semblaient ravis que l’ambiance se détende un peu.

Le Prince, qui n’avait pas cessé de regarder amoureusement Angela pendant tout le repas, prit la parole :

« Mademoiselle Angela, hum… peut-être pourrions-nous couper le gâteau en deux, ainsi nous aurions chacun un beau morceau.

_ Oh mais je ne veux pas une moitié de gâteau, moi ! Je veux le gâteau en entier ! lui répondit-elle les mains sur les hanches. »

Puis elle s’adressa aux cuisiniers, déjà rouges de honte :

« Faites un autre gâteau pour Monsieur Heart. Et qu’il soit plus petit que le mien ! »

Le Roi Rose allait la sermonner lorsque son camarade le Roi Heart posa sa main sur son bras et lui fit un clin d’œil. Le Roi Rose soupira puis d’un signe de la main fit comprendre aux cuisiniers qu’ils devaient exécuter les ordres.

Toute la salle était dans un état de nervosité extrême. La mère d’Angela semblait attristée par l’attitude de sa fille.

Certaine qu’elle aurait ce qu’elle désirait, Angela se rassit donc calmement sur sa chaise. Quelques secondes plus tard, elle s’écria :

« Mettez de la musique que je danse un peu. »

Les musiciens réunis autour d’une même table abandonnèrent rapidement leur place pour commencer à jouer… une valse !! La petite princesse les coupa soudain : »

« Non, non et non !! C’est triste à mourir, votre musique. Jouez donc un rock ou une polka. »

Les musiciens furent bien obligés d’obéir aux ordres d’Angela.

La petite fille passa son temps à danser avec les autres enfants jusqu’à l’arrivée du deuxième gâteau. Le pauvre prince fut délaissé tout le long et Angela ne lui proposa jamais de venir s’amuser avec elle.

Les deux gâteaux enfin prêts, on souhaita l’anniversaire aux jeunes enfants.

Angela reçut une tonne de cadeaux et contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle remercia tout le monde, jusqu’à la dernière personne. Par contre, elle refusa que la famille Heart touche à son gâteau.

Mais la soirée ne s’acheva pas là…

Angela n’avait rien offert au Prince. Lorsqu’on s’en rendit compte, le silence revint dans la salle et cette fois-ci, la Reine Heart s’en mêla :

« Seigneur Rose, avec tout le respect que je vous dois, votre fille va un peu trop loin. Mon fils lui a préparé une jolie surprise, mais Angela, elle, n’a rien fait. »

Le pauvre Roi Rose ne savait plus où se mettre. C’est donc la Reine Rose qui répondit à sa place:

« Vous avez raison, ma chère. »

Puis se tournant vers sa fille, elle lui dit :

« Angela, vous avez jusqu’à demain pour offrir un joli présent au Prince Timothy. Dans le cas où vous ne vous excuseriez pas, je me verrais obligée de vous supprimer vos cadeaux d’anniversaire pendant un mois. »

La petite princesse qui venait de se voir offrir un poney par son oncle, resta bouche bée. Le Prince Timothy prit de nouveau la parole :

« Madame la Reine, peut-être êtes vous un peu difficile avec votre fille. Je… Je n’en demande pas tant. »

Et le Prince se mit à rougir.

Angela craqua pour la première fois devant la cour et s’enfuit dans les jardins en pleurant.

Timothy la rejoignit peu de temps après. Elle refusa de lui parler alors le Prince la prit par la main et l’emmena au centre du jardin :

« Je vais vous montrer votre cadeau, lui dit-il tout bas. Fermez vos yeux. »

La petite fille, peu rassurée, refusa dans un premier tant, mais le Prince insista tellement qu’elle accepta.

Timothy arrêta Angela en plein milieu du jardin, juste à côté de la cabane qu’avait faite construire la petite fille :

« Vous pouvez ouvrir les yeux ! lui dit-il tout excité. »

Et c’est ce qu’Angela fit.

Devant elle se tenait la plus ravissante des décorations. Sa cabane avait été complètement repeinte et de jolies fenêtres avaient été rajoutées. Des guirlandes de lumières multicolores étaient posées sur le toit. Mais le plus impressionnant, c’était cette espèce d’échelle uniquement formée de grosses roses et de cœurs en mousse. Angela n’en revenait pas. Le tout semblait sortit d’un conte de fée et la princesse se demanda même si elle pouvait y toucher sans que cela ne s’évapore.

Le jeune Prince fit monter la Princesse dans sa cabane. Arrivé au sommet, il ferma les yeux et pressa Angela contre son cœur. La petite fille fut étonnée et gênée à la fois, mais sans s’en rendre compte elle rougissait déjà comme une tomate.

Pour la première fois de sa vie, la Princesse Angela ressentit de l’affection pour quelqu’un d’autre qu’elle-même.

Elle pensa soudain à ses pauvres parents avec qui elle avait été si désagréable depuis tout ce temps.

A ses pauvres domestiques avec qui elle avait été exécrable depuis tout ce temps.

Et à la famille royale Heart avec qui elle avait été plus qu’impolie pendant tout le dîner.

Angela se rendit compte que sa fête d’anniversaire était gâchée. Elle toute seule l’avait gâchée.

La petite fille ne savait que faire, alors elle se mit doucement à pleurer, mais avec de vraies larmes cette fois.

Pendant ce temps, derrière la fenêtre de la grande salle, le Roi Heart posa sa main sur l’épaule du Roi Rose :

« Vous voyez mon cher ami, parfois il faut laisser les enfants se débrouiller entre eux. Ils sont beaucoup plus diplomates que nous ».

Et la salle éclata d’un grand rire joyeux.

Finalement la soirée ne fut pas si gâcher que ça…

@copyrightClementineFerry

Pourquoi le pivert frappe-t-il les arbres?

Pourquoi le pivert frappe-t-il les arbres?

Monsieur Pivert aimait être à l’heure :
« Être en retard c’est être mal poli,
Mal élevé et irrespectueux ».
Voilà ce qu’il a dit !

Monsieur Pivert avait donc acheté
Un très beau réveil chez un horloger :
« L’aiguille est en or et en verre poli. ».
Voilà ce qu’il a dit !

Monsieur Pivert installa l’objet
Sur sa table de nuit, bien en évidence :
« Toute la journée je le faisais sonner et j’étais ravi. ».
Voilà ce qu’il a dit !

Monsieur Pivert aima son réveil,
Car tous les matins il était à l’heure :
« J’étais toujours le premier et ça s’apprécie. ».
Voilà ce qu’il a dit !

Un jour Monsieur Pivert vit une damoiselle :
« Elle était charmante et bien belle,
Toute mince, toute mimie. ».
Voilà ce qu’il a dit !

Monsieur Pivert l’invita boire un verre
Et lui montra son réveil bien malgré lui :
« Bah, elle était sérieuse et toute curieuse. ».
Voilà ce qu’il a dit !

La dame Pivert emporta l’objet pour l’essayer
Et Monsieur Pivert se prit un congé :
« Toute la journée, comme c’était bien, j’étais assis ! ».
Voilà ce qu’il a dit !

Mais la dame Pivert un jour revint, sans le cher réveil :
« Je l’ai fait tomber dans un arbre ; je ne sais plus lequel !
_ Honte à vous, damoiselle, je suis maudit ! ».
Voilà ce qu’il a dit !

Et depuis ce jour Monsieur Pivert,
Cherche en vain son divin réveil.
Sur chaque arbre il frappe d’un ton monotone,
Espérant en vain, qu’un jour il sonne.

@copyrightClementineFerry

Echange

Echange

Inspiré par Death Note…

 

Dieu de la Vallée des Morts ; comme d’autres,

Shinigami Ella vivait dans l’Au-Delà.

Ce pays là n’était pas, dur et gris,

Mais grand et vert.

Des fleurs sortaient de terre

Et l’eau coulait chaque nuit.

 

Shinigami Ella fut appelée dans le Temple

Pour accueillir le nouvel arrivant :

Une petite fille avait eu un accident.

Shinigami Ella se pencha vers la Terre.

Des sirènes rouges hurlaient

Et le sang de l’enfant

Sur le sol glissant, coulait.

On éloigna les parents ;

Des automobilistes pleuraient,

Cachés derrière leur volant.

 

Emilia s’éleva.

L’enfant se retrouva dans les bras d’Ella.

Par terre, doucement, elle l’a déposa.

Ses yeux étaient d’un bleu limpide

Comme la mer, lorsque le vent ne souffle pas.

Shinigami Ella s’y vit. Shinigami Ella s’y perdit

Et détourna son regard.

 

Peu effrayée par le corps squelettique d’Ella,

Emilia lentement s’approcha :

« Où est maman ? demanda l’enfant ».

Mais Ella ne répondit pas.

 

Alors, l’enfant insista :

« Où est mon Papa ? »

Mais Ella ne répondit pas.

Dans un élan de tristesse,

Emilia enlaça Ella

Et pleura.

 

Shinigami Ella prit la place d’Emilia.

Dans la salle d’opération,

Emilia ouvrit les yeux

Et d’un seul coup respira.

Mais quelque part là-bas

Shinigami Ella,

En poussière retomba.

 

@copyrightClementineFerry