Marguerite

Marguerite

D’après une illustration de Rosalys…

 

La reine Marguerite avait son palais sous un rosier rose

Pendant tout l’hiver, elle s’y cachait et dormait sous terre.

Ses longs cheveux noirs servaient de manteaux pour ses jolies roses.

Son palais grandiose était protégé contre la neige froide,

Contre le givre des mauvais jours et la pluie tapante.

Certains animaux seuls ou sans toit,

Dormaient dans des nids que la reine gardaient.

 

La reine Marguerite rêvait au Soleil et ses rayons chauds.

La Lune était belle, mais parfois si terne

Et souvent sans prévenir elle disparaissait.

Marguerite avait de la peine, seule sous son rosier adoré,

Car la Lune était vilaine et elle la laissait tomber.

Alors, elle rêvait au Soleil et à sa douce chaleur

À sa lumière enchantée et ses rayons protecteurs.

 

La reine Marguerite surveillait sa cour de fleurs

Vérifiant régulièrement leur souffle frais et léger.

Elle demandait l’aide du vent pour ainsi s’en assurer

Et ne pas voir l’une d’entre elles sous la neige trépasser.

C’était une reine aimante avec un cœur éclatant,

Une douceur sans pareil et un charme affolant.

La sublime Marguerite possédait un vrai talent.

 

La reine Marguerite sortit enfin de la terre

Lorsque le Printemps fut là et qu’il chassa l’Hiver.

Elle souriait discrètement et ne cherchait pas à plaire,

Mais ses cheveux d’ébène et ses yeux de biche,

Sa bouche toute rose et sa peau si nue,

Ouvrirent les boutons de ses roses fétiches

Et un chant magique marqua sa venue.

delicatewhite

@copyrightClementineFerry